Suzanne Colson a plus de 35 ans d'expérience dans le soutien aux mères allaitantes, elle est l'un des membres fondateurs de La Leche League France. Elle a travaillé en tant que consultante en lactation avec le Dr Michel Odent, à la Maternité de Pithiviers (France). Auteur de nombreux articles, de deux DVD, et d'un livre pour les professionnels de santé sur le «  biological nurturing » Suzanne Colson est régulièrement invitée à présenter ses travaux de recherche aux quatre coins du monde.

 

Suzanne Colson montre, par des exemples vidéos filmés lors d’une étude scientifique qu’elle a menée ces dernières années dans une maternité anglaise, une position d’allaitement de nouveaux-nés assez originale parmi les recommandations usuelles. Dans cette position, la mère est allongée ou quasi allongée, son bébé contre elle dans un alignement similaire au sien qui fait que non seulement les ventres sont en contact, mais ses deux jambes aussi tandis que la plante des pieds du nouveau-né prend appuit sur le ventre (ou les cuisses) de la maman. Le bébé, peut ainsi se positionner en soulevant par petits coups sa tête, et saisir le sein.

http://a2.idata.over-blog.com/300x252/1/70/50/93/suite/biological-nurturing.jpg

 

Elle nomme pour sa part cette position, la position d’allaitement biologique ( biological nurturing ). Elle a donné plusieurs raisons à cette appellation: c’est une position très analogue à celle de certains bébés mammifères, et ses observations des mères qui pratiquaient naturellement cette position ont mis en évidence une manière assez particulière de manipuler leur bébé, tout à fait consistante avec les réflexes testés sur les nouveaux-nés en pédiatrie.
Au contraire de cela, prenez une jeune maman qui ne se sent pas très adroite avec son bébé tout neuf, qui se tient justement très droite sur sa chaise, le nourrisson ventre à ventre mais perpendiculaire, les pieds plus ou moins dans le flou.. le petit tente ses mouvements de tête mais on dirait plus qu’il n’arrive pas à s’accrocher au mamelon, qu’il glisse, voire qu’il rejette le sein, et plus le maintient dans le dos est ferme, plus il s’énerve (ce qui est d’ailleurs une réponse parfaitement normale!).. c’est dur à vivre !

Bien sûr beaucoup de bébés s’accomoderont de la position adoptée par leur maman, mais dans certains cas, je pense que cette découverte de Suzanne Colson pourra vraiment être d’une grande aide.

 

Allaitement maternel : des comportements innés ou une compétence à acquérir ??????

Traditionnellement, trois réflexes néonatals innés sont identifiés comme des réflexes d’allaitement : le fouissement, la succion et la déglutition. Néanmoins, les cliniciens suggèrent souvent que certains bébés ont besoin d’apprendre à s’accrocher au sein et à sucer. De même, le rôle de la sage-femme ou de la consultante en lactation est de montrer à toutes les mères comment mettre le bébé au sein en suivant des techniques prédéterminées de positionnement et d’attachement.   En effet Il est généralement admis que les femmes acquièrent la capacité d’allaiter en imitant les gestes d’autres femmes, les mères «modernes», vivant dans une culture  du biberon, n’ont jamais vu d'autres femmes allaiter et ont besoin d’un apprentissage.

 

position BN