A l'origine de l'initiative, Monique B., la première présidente de l'association qui, à la naissance de son 3 ème enfant, rencontre quelques difficultés pour nourrir son bébé. Elle solicite l'aide de Catherine Alibert, sage femme liberale à Cahors qui rapdement mobilise plusieurs (futures) mamans autour du theme de l'allaitement. Il n'existait aucune association dont la mission était l'accompagnement de mères pour un allaitement harmonieux de leur enfant, pourtant leur questionnement est d'autant plus grand qu'elles sont bien souvent seules dans leur difficulté à allaiter et sans l'enseignement de leur propre mère pour les aider. Une quinzaine de jeunes femmes motivées décident alors de créer ce relais pour celles qui souhaitent obtenir des réponses à leurs désirs, à leurs inquiétudes ou à leur doutes sur l'allaitement : quels sont les bienfaits pour le bébé ? la lactation est elle variable ? à quel moment faut il sevrer le bebe ? peut on continuer l'allaitement apres la reprise du travail ... ?

Soutenue par la PMI, la MSA, quelques gynécologues et Catherine Alibert, l'initiative prend forme. Une assistance telephonique est assurée pour donner les petits conseils d'urgence tandis que deux réunions mensuelles son animées par deux jeunes mamans qui ont au préalable suivi une formation interne dispensée par la Leche League. Tout en restant une association indépendante, Solidarité allaitement propose donc de partager le savoir des experiences vécues.

L'allaitement est ce qu'on peut donner de meilleur a son enfant. On peut tres vite se démotiver et arreter alors qu'on n'en a pas forcement envie. Apres l'accouchement, on se sent tres seule. Il manquait un relais...

 

Source : la depeche, octobre 2000